Sélectionner une page

Diego, un Bisounours au Costa Rica.

20 janvier  2018

Dernièrement, des amis m’ont annoncé que certains expats me surnomment “Bisounours” et je dois dire que cela m’a fait plaisir.


Des personnes me rappellent à la suite de mes articles que le Costa Rica n’est tout de même pas le monde des Bisounours… pour moi, c’est encore mieux que ça et c’est peut-être pour cela qu’on m’appelle ainsi.


Depuis deux ans, je ne travaille plus, je me lève sans réveil, je fais ce que je veux lorsque je le désire, tous les jours je vois des oiseaux de toutes les couleurs et je profite du soleil. Je fais la sieste, j’abuse de temps à autre des apéros et je rencontre régulièrement des gens fort sympathiques ; je peux d’ailleurs vous affirmer qu’il y a plus qu’un Bisounours au Costa Rica, mais certains se cachent !
En 2016, nous avons passé quatre mois à visiter le Costa Rica, nous avons été à Boston et en Floride. En 2017, nous avons été en Colombie, à Toronto, un voyage en Chine, et un mois au Portugal, un mois en Espagne et un mois au Mexique.


Certains vont dire … oui, mais tu es blindé de fric.


Vous pensez vraiment que si j’en avais plein les poches, je conduirais une Toyota Rav4 de 21 ans que j’ai payé 6.500 USD ? Moi aussi je voudrais bien m’offrir un gros pickup flambant neuf, mais je n’ai pas les moyens si je veux vivre au pays des Bisounours et ne plus travailler et c’est vrai que l’ensemble de mes voyages sur deux ans m’ont coûté 3,8% du montant de mon capital… sachant que le placement en USD vous rapporte 3,40 % par an, pas de quoi crier au loup.


Bon, je ne vais tout de même pas vous dire que je n’ai pas de fond, mais de toute façon pour venir vivre ici, le moyen le plus facile est d’être investisseur et donc d’avoir au minimum 200.000 USD donc, avoir encore un peu en plus pour vivre me semble logique et rien ne vous oblige à voyager comme moi je le fais et vous comprendrez sûrement mes petits secrets en lisant mon livre.


Et donc pourquoi certaines personnes se plaignent ? Je ne vois pas ? Peut-être qu’ils n’ont pas acheté mon bouquin ?


Vous ne savez pas si le Costa Rica est un pays pour vous et votre famille ? Si vous lisez mon livre, vous aurez déjà pas mal de pistes qui vous permettront de déterminer si le Costa Rica est oui ou non un pays qui vous convient.


De plus, si vous lisez mon livre, vous serez beaucoup mieux préparé à réussir votre expatriation sauf si vous avez la mémoire de Dorie (voir Le monde de Némo) et/ou que vous allez à l’encontre de mes avertissements – il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre).


N’oubliez pas qu’en tant que lecteur de mon livre, vous pouvez me poser des questions en direct et je prendrai toujours le temps de vous répondre … ne me demandez pas un travail, d’ailleurs, je n’en ai pas trouvé un pour moi non plus.


Amitiés,
Diego Rica, le Bisounours

 

Share Button