Sélectionner une page

Le Capucin (maicero cariblanco en espagnol)

Littéralement la traduction espagnole donne : « maïs à face blanche » car il est friant de cette céréale, souvent appelé singe moine vu son pelage et sa tête rose parsemés de quelques poils blancs. C’est un des quatre singes que l’on rencontre au Costa Rica.

Plus ou moins 40 cm (queue non comprise, qui est plus ou moins d’égale grandeur et qui est dotée de vertèbres leur permettent de l’utiliser comme un bras). Les femelles et les mâles sont identiques à part le poids (3 kilos pour la femelle et un plus pour le mâle). Longévité en captivité est de 44 ans (sans doute la moitié maximum en milieu naturel).

Habitat : Amérique centrale.

Il n’a pas de territoire spécifique, car il bouge continuellement, mais il n’aime pas y rencontrer des importuns sur sa route et montre son mécontentement en sautant sur les branches et en vous montrant ses jolies petites dents blanches. Les dominants sont souvent à l’avant, les jeunes ou milieux et les subordonnés souvent à la périphérie du groupe (place la plus vulnérable face aux prédateurs).

Actifs tout au long de la journée, au réveil, les mâles émettent des vocalises ainsi que des cris de contact. Une fois tout le monde réveillé, le groupe commence à se déplacer pour trouver leur petit-déjeuner (entre 5 et 9 heures du matin) – après ralentissement de la cadence entre les arbres pour le plat de consistance (les insectes). Pendant la saison sèche, ils recherchent un point d’eau. Pendant la journée, ils occupent 70 % de leur temps à manger, 10 % à se déplacer et les 20 autres aux activités sociales ou repos. La nuit, ils dorment dans de grands arbres en contact d’un ou de deux congénères.

Il se nourrit de fruits et de feuilles (majoritairement), le reste est composé d’insectes, d’araignées, crabes, lézards, etc. Les mâles étant plus « carnivores », raison qui pourrait expliquer qu’ils soient plus grands et plus lourds que les femelles.

La gestation est de 23 semaines, et les femelles sont fécondes à partir de 7 ans (1 bébé tous les deux ans). Caractéristique assez particulière : elles s’accouplent souvent à plusieurs mâles, mais choisissent souvent le mâle dont elles veulent porter l’enfant en rejetant avant la fin le mâle (qui ne lui convient pas) et qui n’a pas encore terminé – le pauvre :- ) .

On peut l’observer pratiquement partout au Costa Rica, mais si vous ne voulez pas le manquer, le Parc national Manuel Antonio, du Corcovado et Santa Rosa sont les endroits les plus populaires (parfois un peu trop pour le premier, mais qui est le plus facile d’accès lorsqu’on vient de la capitale).

Diego Rica

La faune du Costa Rica

vous désirez Vivre au Costa Rica et réussir votre expatriation ? Mon livre – votre meilleur investissement

Share Button