Sélectionner une page

Ceux qui sont déjà venus au Costa Rica ne peuvent pas passer à côté de cette expression que l’on entend à tous les coins de rue : Pura Vida.

Ces deux mots ont beaucoup de significations : « Que votre vie soit belle ; c’est la vie ; bonne journée, etc … mais en dehors de cela, c’est un concept de vie que la plupart des Ticos vivent au jour le jour et chaque personne doit trouver la sienne.

Pour moi, la Pura Vida, c’est la manière avec laquelle vous voyez les choses. Le Costa Rica m’a appris surtout à vivre l’instant présent et à diminuer mon impatience et mon exigence face aux évènements qui m’entourent et que je ne peux pas contrôler. Certains appellent cela : « le lacher prise ».

Certains expats n’arrivent pas à comprendre ni à accepter que les Ticos ne soient pas à l’heure ; qu’ils ne viennent pas à un rendez-vous fixé ; qu’ils ne sont pas « fiables «. Ils ont gardé leurs habitudes d’Européens stressés et impatients et restent coincés dans leur manière de penser. Je suis toujours étonné de voir que certaines personnes se plaignent lorsqu’ils ne reçoivent pas leur plat en même temps au restaurant alors que le principal c’est de manger chaud, non ?

Certains parmi vous sont souvent étonnés de ressentir la zen attitude et l’apaisement qu’ils ressentent dès qu’ils débarquent au Costa Rica. Je pense que le vert omniprésent, le bruit des oiseaux, l’opulence de vie sauvage y est pour beaucoup, mais il n’y a pas que cela. Le sourire et la gentillesse des Ticos vous emportent et font qu’à votre tour, vous avez envie de sourire. C’est la première chose qui me choque lorsque je reviens en Europe : la triste mine des personnes qui m’entourent.

Mais pourquoi des personnes qui passent des heures dans les transports pour aller à leurs boulots, qui n’ont souvent que le salaire minimum, qui ont un travail fatiguant, ou qui n’ont pas grand-chose pour vivre peuvent-elles être aussi souriantes et heureuses de vivre ? Je pense que le début de l’explication se trouve dans leurs manières de voir les choses et de les appréhender. C’est le fondement même de la joie de vivre et si certains le comprennent très bien, d’autres n’arriveront jamais à l’assimiler.

Soyez heureux ou comme on dirait ici : Pura Vida.

Share Button