Sélectionner une page

Logements illégaux – voyager responsable

février 2019

Lorsqu’on parle de voyager responsable, on pense à beaucoup de choses. La première responsabilité d’un touriste est de respecter les coutumes et les règles de l’endroit visité.

En ce qui concerne le Costa Rica, c’est un pays qui a pris depuis de nombreuses années des mesures pour faire de ce lieu un endroit presque paradisiaque, mais il ne pourra continuer sur cette route qu’en améliorant l’état de ses finances, qui comme vous le savez, ne sont pas fameuses.

Si vous aimez ce pays comme je l’aime, il est normal que toutes les personnes qui vivent et qui visitent ce pays cotisent afin d’amener ce pays à être le fer de lance et un modèle pour toutes les autres régions du monde. Pas d’armée, école gratuite, une grosse partie de son territoire protégé, etc…

De plus, ce qui est bon pour le pays est bon pour vous. En tant que touriste, j’imagine que vous espérez que vos vacances se passent bien et repartir avec de bons souvenirs.

Premier point : le logement est-il légal ?

Un point très important est le choix de votre logement. En effet, votre sécurité dépend d’une série de facteurs : la conformité des installations, que ce soit la vérification de l’eau de la piscine, de l’état du logement, de la propreté est indispensable à votre sécurité et à votre bien-être. Une autre chose est invisible, mais pourtant primordiale, est-ce que le propriétaire a bien contracté une assurance en cas d’accident ?

En effet, au moindre accident, vous ne pourrez jamais vous retourner sur un logement illégal, tout simplement, car il n’existe pas aux yeux de la loi et que le propriétaire n’a sans doute aucune assurance pour vous couvrir, et s’il en a une, cela ne vous couvrira pas s’il n’est pas en règle. Il faut savoir qu’il y a une augmentation des cas de vols et d’agression dans les maisons de location, car les propriétaires ne sont pas au courant des recommandations de sécurité envoyées régulièrement par l’ICT et les « camaras de Turismo » auxquels ils ne sont évidemment pas affiliés.

Comment savoir si vous êtes dans un logement légal ?

La loi oblige les établissements à afficher dans un endroit visible le permis de fonctionnement, les patentes et l’inscription à l’hacienda. Je vous invite à y faire plus attention lorsque vous séjournerez dans des chambres d’hôtes et à demander une copie si vous louez un logement pour une durée de moins d’un mois.

N’oubliez pas qu’en vous logeant dans un logement illégal, vous ne participez pas à l’amélioration de la qualité de vie du pays. Les hôtels légaux paient des impôts pour entretenir les routes, pour les écoles, pour la santé de ses habitants, etc.

Un dernier point sur ce sujet. Ne croyez pas que si vous trouvez un établissement sur booking, airbnb ou autres sites analogues, cela signifie qu’il est légal.

Certaines listes des établissements légaux se préparent et je les mettrais en ligne dès qu’elles seront achevées.

Soyez la goutte qui participe au changement, ne consommez plus illégal !

 Amitiés,   Diego Rica

Share Button