Sélectionner une page

La location-gérance – une manière de travailler au Costa Rica ?

 

  février 2019    Une nouvelle manière pour pouvoir travailler au Costa Rica ?

Normalement c’est lorsqu’une personne achète un fonds de commerce à une autre et qui reprend le bail de location pour faire fonctionner un business. Au Costa Rica, acheter un fonds de commerce est illégal même si certains le pratiquent tout de même, c’est donc une pratique que je ne conseille pas, car c’est un investissement à fond perdu.

Par contre, vous pouvez très bien faire un contrat pour la location-gérance, sans l’achat du fonds de commerce. Vous êtes tout simplement un locataire et vous gérez le bien comme vous le désirez. L’avantage de ce système est de ne pas avoir de fond à investir.

 

Attention aussi, lorsque vous faites le contrat à bien prévoir de ne pas reprendre le personnel déjà en place. D’une part, vous ne savez pas si l’ancien patron a bien payé toutes les charges patronales. D’autre part, cela vous permettra d’engager le personnel que vous souhaitez avec les clauses que vous désirez mettre dans le nouveau contrat.

 

Idem pour toute la partie dette fiscale et autres dettes que l’ancien patron pourrait vous laisser sur les bras si vous ne faites pas le contrat correctement.

 

Si votre but est d’acheter par la suite le bien, n’oubliez pas d’indiquer clairement le prix d’achat dès le départ du contrat, car si vous relevez une affaire qui ne fonctionnait pas et qui cartonne par la suite, il se pourrait que le propriétaire ne soit plus dans les mêmes conditions pour vendre.

 

Normalement, le contrat doit être au minimum de trois ans.

 

Il faut aussi si le bien est en vente au moment de la location, prévoir une clause comme quoi vous êtes prioritaires par rapport à l’achat.

 

Donc, les inconvénients ne sont pas nombreux. Il faut bien entendu faire très attention et bien se faire conseiller lors de l’élaboration du contrat. Il faut aussi être conscient qu’à la fin de la période de location, si le contrat n’est pas reconduit, les années passées à gérer le bien et éventuellement à le redresser seront perdues.

 

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à faire appel à Benjamin Ravard de l’immobilière Esméralda.

Share Button