Sélectionner une page

 Conseils pour acheter/construire un bed and breakfast

janvier 2019

En dehors de tout ce que vous pouvez lire dans mon livre pour les conseils de l’achat du terrain, de la maison, etc, voici quelques conseils que j’ai reçus des membres du groupe Facebook « Tout Plaquer pour vivre au Costa Rica ». Mais comme d’habitude, les principaux concernés n’ont pas répondu à cette question ! Je ne peux pas leur jeter la pierre, car je ne réponds pas souvent aux questions (du moins jamais pour celles dont les réponses sont dans mon livre).

Le premier point soulevé par Mickael est le lieu, son potentiel et se démarquer des autres. Je rajouterais de faire une simple recherche sur booking pour voir déjà le nombre de logements existants et les prix demandés pour se rendre compte de la concurrence à laquelle vous devrez faire face !

Le deuxième est d’avoir une autre source de revenus, souligne Philippe. 

Surtout ne pas reprendre une affaire existante à moins d’acheter les murs et de valoriser le fond au minimum, dit Jacques. Je le rejoins en grosse partie, car cela dépend le prix demandé. Certaines personnes achètent un terrain, construisent quelques habitations et quelques années plus tard veulent revendre en faisant un bénéfice de deux cents, voir, trois cents pour cent ! Bien se renseigner sur le prix des terrains, des constructions et ne pas se fier juste aux annonces publiées (beaucoup de personnes mettent des prix explosés, car elles savent qu’elles devront diminuer fortement le prix pour vendre).

Une autre chose importante qui est mentionnée par Jacques, c’est que le fonds de commerce n’existe pas ! Si vous n’êtes pas financier, renseignez-vous donc un peu, car comme il dit la déduction-amortissement n’est pas possible ! C’est donc une perte pure et simple !

Lise nous dit que si c’est une affaire qui fonctionne, l’affaire ne serait pas à vendre et là je ne suis pas d’accord, car beaucoup de personnes qui achètent veulent revendre dans les deux ans : voir la liste des points soulevés par rapport à cet étrange constat (encore dans mon livre).

Elle indique aussi qu’il est tout aussi bien de partir de zéro et là, il y a des avantages et des inconvénients. L’avantage, cela coûte souvent moins cher. L’inconvénient, c’est qu’on doit subir tous les problèmes qui surgissent tout au long du parcours (achat terrain, permis de construire, construction, …) et pendant ce temps-là, l’argent ne rentre pas ! Elle ajoute le problème de la très longue basse saison, qui rejoint le conseil de Philippe.

Suzanne nous dit qu’il y a de meilleurs investissements et Lubica insiste sur le fait qu’il faut aimer les gens, entretenir sa propriété quotidiennement et rester disponible. Je ne peux pas les contredire, je n’aurais jamais la vie que je mène si j’avais acheté un B§B comme nous en avions l’intention au début de notre aventure au Costa Rica.

Merci à toutes ces personnes d’avoir apporté de l’eau à mon moulin. 

Amitiés,

 Diego

 Mon livre

 

Share Button